Comment préparer un premier voyage à vélo en famille ?

Comment préparer un premier voyage à vélo en famille ?

4.7/5 - (3 votes)

Les voyages à vélo, vous en avez l’habitude, mais c’est la première fois que vous projetez d’emmener femme et enfants avec vous ? Une bonne préparation s’impose pour que l’aventure se déroule sans encombre. Voici nos conseils.

Déterminer la durée du voyage

Puisque c’est une grande première, il est conseillé de prévoir une aventure de quelques jours seulement. Votre objectif sera de profiter de la visite et de transmettre les joies des randonnées cyclistes à votre petite tribu.

Connaître la durée du voyage à l’avance vous aide à planifier l’aventure au mieux : bagages à emporter, victuailles, itinéraire à suivre, escales à faire et sites à découvrir. Pensez également à déterminer le nombre de kilomètres à parcourir par jour. Il va de soi que rouler avec des enfants vous oblige à raccourcir les distances quotidiennes surtout s’ils conduisent leur propre vélo.

Prévoyez quand même des sièges enfants ou une remorque pour transporter les enfants lorsqu’ils seront fatigués.

Planifier le voyage au bon moment

Planifier le voyage au bon moment

Bien sûr, il faudra profiter des vacances, mais plutôt celles d’hiver ou celles d’été ? Les randonnées cyclistes peuvent être réalisées à toutes les saisons, mais si on voyage avec les enfants, les beaux jours sont plus adaptés. On évite toutefois la période de canicule.

Voyager au printemps ou au début de l’été permet d’emporter moins de vêtements, de découvrir la nature qui revit après les longs mois d’hiver et de rencontrer animaux et insectes. C’est une occasion rêvée pour donner quelques leçons sur l’environnement à nos chers enfants.

A lire aussi – 16 idées d’activités en plein air à faire en Ile-de-France

Choisir son itinéraire

Optez pour des itinéraires riches en découvertes. Privilégiez les voies vertes et des parcours assez faciles. Autant que possible, restez loin de la circulation dense et préférez les itinéraires cyclables sécurisés. Il est facile d’en trouver en France comme le long des canaux ou le long des anciennes voies ferrées.

Pour établir un itinéraire vélo, vous pouvez utiliser :

  • Google Maps pour trouver les différentes pistes cyclables ainsi que les voies vertes
  • Le site de France Vélo Tourisme pour y ajouter les différentes étapes prévues

Le plus important est que vos petits cyclotouristes en herbe prennent plaisir à ce voyage donc n’hésitez pas à multiplier les haltes à chaque nouveau site découvert même si, à la base, ils ne figuraient pas sur votre itinéraire. Ces nouvelles découvertes sont, de toute façon, les plus grands plaisirs du cyclotourisme et en plus, vous en profitez pour vous dégourdir les jambes.

Ceci peut aussi vous intéresser – Tourisme à Paris : quels sont les sites incontournables à visiter ?

Prévoir les lieux et les équipements pour dormir

Un voyage de quelques jours implique des nuitées en dehors de la maison. Lorsqu’on voyage à vélo, plusieurs options peuvent être envisagées :

  • Dormir en bivouac sous une tente :

L’avantage c’est qu’on peut s’arrêter n’importe où pour profiter au maximum de la nature. Il faut juste s’assurer que le campement est autorisé sur l’aire de halte et que la zone est sécurisée. Si possible, choisissez une aire réservée aux cyclistes. Vos enfants se feront vite des copains et ils seront ravis de vivre cette parenthèse camping. Pour une fois qu’ils ne sont pas enfermés entre quatre murs, ils profiteront des vastes espaces, se familiariseront avec la nature et prendront plaisir aux histoires autour d’un feu de camping. Ils seront aussi heureux d’apprendre à déployer une tente et de faire un feu.

Le seul bémol : cela suppose plus de matériels et équipements à emporter. Heureusement, les remorques vélo existent !

  • Dormir à l’hôtel :

Il est aussi possible de planifier quelques nuitées à l’hôtel, voire toutes les nuitées tout au long du voyage. Certaines familles préfèrent cette option pour que tout le monde puisse bien se reposer avant de repartir le lendemain. Dès le traçage de l’itinéraire, essayez de trouver les hôtels où vous allez passer la nuit. Pensez à réserver à l’avance pour être certain de trouver une chambre douillette après une longue journée à vélo. Vous pourrez planifier les trajets quotidiens à faire en fonction de cela. Le principal avantage c’est que cela allège les bagages, mais la réservation est conseillée. Il existe des établissements labellisés Accueil Vélo pour y passer la nuit en toute sérénité, sans craindre le vol de vos deux-roues.

Le petit bémol : on se retrouve à nouveau entre quatre murs donc on n’a pas l’occasion de vraiment profiter de la nature.

Lire aussi – Quels jeux de plein air s’offrir cet été ?

Ne pas oublier les victuailles et l’eau

Avant de partir, on fait les courses et on prévoit le nécessaire pour les quelques jours du voyage. On emporte surtout les goûters pour les loulous, de l’eau et quelques boîtes de conserve. Si l’itinéraire prévoit des nuits à l’hôtel, vous pourrez dîner au restaurant de temps en temps. Il est aussi possible de trouver des épiceries et d’autres points de commerce le long du trajet pour les repas improvisés.

Un conseil : si vous prévoyez de dormir exclusivement en bivouac, n’oubliez pas d’emporter un petit réchaud à gaz, une ou deux petites casseroles et bien sûr, les couverts. Un thermos serait aussi le bienvenu.

Préparer les bagages

Outre les provisions, l’eau et les tentes, on n’oublie pas les effets personnels, les vêtements de rechange, de bonnes chaussures de marche, quelques capes de pluie et les sacs de couchage. Il faut aussi prévoir une trousse de secours et bien sûr, ne pas oublier les médicaments de tous les membres de la famille.

Pour combler le voyage, on emporte quelques jeux de société et on prévoit la lecture de contes avant de dormir. Vous trouverez de nombreuses histoires en version électronique sur ce site, donc lecture possible depuis votre mobile ou votre tablette. Enfin, on n’oublie pas les doudous et les couvertures fétiches pour éviter les crises au coucher.

Prévoir des équipements adaptés

Prévoir des équipements adaptés

Lorsqu’on voyage à vélo avec des enfants, il est impossible de voyager léger. Par conséquent, il faut toujours prévoir, au moins une remorque pour transporter les affaires et une autre, pour transporter les enfants. Si vous voyagez avec un seul enfant, une remorque suffit pour les bagages et un siège enfant vélo pour votre petit ange.

Si vos enfants souhaitent pédaler leurs propres vélos sur une portion de route, il faudra prévoir un équipement pour transporter les vélos, ou les tracter avec une barre de remorquage lorsqu’ils seront fatigués.

Se préparer physiquement pour le voyage

On ne décide pas de partir du jour au lendemain à vélo avec les enfants. Il est important de se préparer physiquement à ce voyage. Quelques semaines avant le grand départ, offrez-vous de sorties à vélo dans les environs avec toute la famille. C’est une sorte d’entraînement avant le départ. On ne vous demande pas de vous entraîner tous les jours, sinon vous allez vous fatiguer trop tôt, mais une ou deux fois par semaine. Cela vous permet aussi de faire quelques réglages sur votre vélo avant de partir.

Vos enfants peuvent participer à ces séances d’entraînement, à condition qu’elles ne soient pas trop intensives.

Calculer le budget voyage nécessaire

Les randonnées à cycliste sont un des moyens les moins chers pour voyager à petit prix. Pour causes :

  • Vous avez déjà le vélo pour moyen de locomotion donc 0 carburant et 0 frais de transport.
  • Vous pouvez passer la nuit en bivouac donc des frais d’hébergement réduits.
  • Vous pouvez cuisiner donc frais de restauration réduits.
  • Vous pouvez faire des provisions avant le départ pour limiter les dépenses durant le voyage.

C’est donc un moyen économique pour faire du tourisme. Néanmoins, puisque ce sont les vacances, prévoyez quand même un budget pour les parcs d’attractions, pour les activités ludiques, pour les folies au restaurant … Même avec tout cela, vous économisez encore des sous par rapport à un voyage en voiture ou en avion.

Pour information supplémentaire :

Si vous avez choisi une destination de vacances plus lointaine, certaines compagnies aériennes acceptent de transporter des vélos, surtout s’il s’agit de vélos pliants. Certains trains y consentent également, mais avant de réserver vos billets, assurez-vous qu’ils sont d’accord.

Derniers conseils pour faire un bon voyage à vélo en famille

  • Ne jamais oublier les équipements de sécurité: casques pour tout le monde, klaxons, éclairages et catadioptres, feux de signalisation rétroviseurs et vêtements adaptés dont certains à haute visibilité.
  • Ne pas oublier le GPS et les cartes. Si vous utilisez le GPS via votre téléphone, prévoyez un support pour y accéder facilement.
  • Ne pas oublier les chargeurs, que ce soit des téléphones et tablettes ou ceux des vélos électriques. A lire – Pourquoi devriez-vous vous mettre au vélo électrique ?
  • Ne pas oublier une boîte à outils, quelques bandes anti-crevaisons et, éventuellement, des roues de secours.
  • Partir tôt tous les jours pour arriver à la prochaine escale assez tôt et avoir le temps de faire du tourisme et de bien se reposer. Cela vous évite aussi de rouler lorsque le soleil est au zénith.
  • Toujours contrôler les vélos avant de reprendre la route pour éviter les mauvaises surprises.
  • Apprendre les règles de sécurité à vos compagnons de route. Ce premier voyage à vélo est aussi une bonne occasion pour leur apprendre le Code de la Route à adopter lorsqu’on roule à vélo.
  • Choisir des vélos de randonnées adaptés comme le Gravel ou un vélo de trekking. Il est important d’avoir un deux-roues adapté pour pouvoir rouler confortablement.
  • Rester à l’écoute de tout le monde pour éviter les crises et faire en sorte que tous prennent plaisir au voyage.

Pour les équipements de randonnée à vélo, adressez-vous à une boutique spécialisée, car elle dispose parfois de petits gadgets et outils pratiques conçus pour les cyclistes.

Découvrez aussi

Leave a Comment