Les musées à ne pas manquer en Corse

Les musées à ne pas manquer en Corse

Au lieu de vous plonger dans les livres pour en apprendre plus sur une culture, l’histoire ou un autre thème, il serait plus agréable et plus divertissant de visiter un musée. C’est aussi un moyen d’apporter une touche éducative et instructive à vos vacances. Pour votre séjour en Corse, pensez à intégrer dans votre planning quelques-uns des musées qu’on va présenter ci-après.

Dans la Corse-du-Sud

Dans cette partie de la Corse, on compte cinq musées. En fonction de la durée de votre séjour et surtout de la ville où vous avez déposé vos valises, vous pourrez visiter au moins un.

Le Musée Fesch à Ajaccio

L’appellation complète de ce musée d’art est « le palais Fesch – Musée des Beaux-Arts ». Il a pris résidence dans le palais Fesch et dans la rue qui porte le même nom, dans le quartier du Borgu à Ajaccio. Organisez-vous bien pour la visite, car ici, on retrouve une collection de la peinture italienne allant de l’ère primitive au XVIIIème siècle, une autre dédiée à la peinture française et d’autres venant des différentes écoles de peinture européenne. Au musée Fesch, il y a une partie qui est consacrée aux peintures, aux sculptures et autres objets d’art de l’époque napoléonienne. Organisez-vous bien pour la visite, car ces collections sont réparties sur quatre niveaux et dans 27 salles.  On vous conseille aussi de vous renseigner sur ses horaires d’ouverture avant de vous y rendre, car pendant certains jours, il n’est ouvert que de 12h à 17h.

Lire aussi – Les meilleurs musées à visiter à  Bourgogne-Franche-Comté

Le palais Fesch
Le Musée Fesch à Ajaccio

Le Musée de la Maison Bonaparte à Ajaccio

C’est bien ici que Napoléon Bonaparte est né et a passé son enfance avant son départ pour le collège d’Autun, d’où le nom « Musée de la Maison Bonaparte ». Réparti sur quatre niveaux, c’est seulement le premier étage et le rez-de-chaussée que les parents de Napoléon ont occupé. Les autres étages appartenaient aux autres membres de la famille. Depuis sa construction, l’immeuble a connu plusieurs travaux d’agrandissement et d’embellissement. C’est en 1967 que l’immeuble devient un musée national et en 2004, le domaine s’élargit sur une maison voisine qui abrite une collection datant du Second Empire. Pendant la visite du Musée de la Maison Bonaparte, vous allez voir des meubles et objets qui ont appartenu à Napoléon Bonaparte.

Le musée de Préhistoire Corse à Sartène

Dans la circonscription départementale de la Corse-du-Sud, on a un musée dédié à la préhistoire et à l’archéologie. Il se trouve sur la rue Croce à Sartène. C’est seulement en 1977 que la structure devient officiellement un musée archéologique, mais avant, le bâtiment était utilisé comme maison d’arrêt puis centre de préhistoire corse. Le musée a été agrandi et l’inauguration s’est déroulée en 2009, lors de la cinquième nuit des musées. A part les résultats des fouilles de l’archéologue Roger Grosjean, on y trouve d’autres collections couvrant les périodes de la Préhistoire au début du Moyen Age.

Le musée de l’Alta Rocca à Levie

La commune de Levie dans la Corse-du-Sud abrite le musée départemental de l’Alta Rocca. La visite de ce lieu vous permettra d’en savoir plus sur la Préhistoire et l’Histoire de la Région. Vous allez découvrir comment on vivait dans les abris sous roche au huitième millénaire avant notre ère et dans les casteddi du Moyen Age. Vous en apprendrez plus entre autres sur l’invention de la poterie, les premiers pas dans l’élevage, l’apparition de l’agriculture, la progression dans le domaine de la métallurgie. Pendant cette visite, vous serez marqué par le squelette de Prolagus qui est une espèce de « lapin-rat » n’existant plus aujourd’hui.

Découvrez aussi :

Dans la Haute-Corse

Dans le département de la Haute-Corse, on a aussi quelques musées qui valent bien le détour. Nous allons vous présenter ci-après ceux que vous ne devez pas rater pendant votre passage dans la région.

Le musée Pascal Paoli à Morosaglia

Le musée Pascal Paoli à Morosaglia
Le musée Pascal Paoli à Morosaglia

Il s’agit d’un musée départemental situé dans le village de Morosaglia près de la commune de Castineta. De son appellation, vous avez compris qu’il est consacré à Pascal Paoli, homme politique, philosophe et général corse. Avant d’être un musée, c’était la maison où il était né. Pendant votre visite, vous allez voir des objets, des documents et d’autres effets personnels qui lui appartenaient, mais aussi des éléments sur la Corse indépendante. A l’entrée du musée, vous remarquerez une chapelle avec un tombeau. En effet, les cendres de Pascal Paoli ont été ramenées de Londres en 1889.

Le musée de la Corse à Corte

Si vous passez à Corte, les locaux pourront vous parler du musée de la Corse, mais ils mettront un accent sur la citadelle de Corte qu’ils surnomment le « nid d’aigle ». Le musée de la Corse est un musée régional d’anthropologie comprenant deux espaces. Il y a la galerie Doazan qui est dédiée à la Corse rurale et traditionnelle et la galerie du « musée en train de se faire » qui explique les changements qui ont conduit à la Corse d’aujourd’hui. Il est situé dans l’enceinte de la citadelle de Corte où on a aussi les bureaux du fonds régional d’art contemporain de Corse, du centre de culture scientifique et technique de Corse et du pôle touristique centru di Corsica.

Le musée départemental d’archéologie d’Aléria à Aléria

Parmi les sites touristiques de la commune d’Aléria, il y a le musée départemental d’archéologie Jérôme-Carcopino. Il se trouve dans le fort de Matra qui lui-même est un monument historique depuis 1962. Le musée d’archéologie d’Aléria est réparti sur quatre salles. Y sont exposés fièrement des objets datant de la Protohistoire à la fin de l’Empire Romain. Pendant votre visite, vous allez être plongé dans l’histoire d’Aléria et aussi de la Corse. Dans la cour, la statue de lion ne passera pas inaperçue. Elle a été découverte en 1975 sur la colline du site.

 

Découvrez aussi

Leave a Comment