Wednesday, November 14, 2018
Infos pratiques

Quel style de décoration adopter pour Noël ?

Quel style de décoration adopter pour Noël ?
No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 27 décembre 2017)

Que vous soyez chrétien ou pas, Noël est une fête internationale. C’est l’occasion pour se retrouver en famille et pour s’offrir des cadeaux les uns les autres. La fête de la nativité est aussi celle des enfants et c’est la période de l’année où tous se doivent de se montrer généreux et aimant. Pour la célébrer en bonne et due forme, la décoration joue un rôle important.

La décoration de Noël

Pour Noël, c’est toute la maison qui change jusque dans le jardin. Ce n’est pas seulement une question de changement de rideaux ou d’allumer la cheminée, mais chaque détail doit être précurseur d’amour, de joie et de festivité. C’est bien pour cela que des articles de décoration spécifiques ont été créés pour cet événement.

Les éléments principaux de la décoration de Noël

Quel style de décoration adopter pour Noël ?

Un Noël serait vide de sens sans :

  • un sapin
  • des guirlandes étincelantes
  • des boules multicolores
  • des guirlandes lumineuses
  • des chaussettes suspendues à la cheminée (si vous en avez)
  • une table raffinée et gourmande

D’un pays à un autre, il peut y avoir quelques différences comme c’est le cas du sapin. Comme cet arbre ne pousse pas sur tous les continents, certains pays le remplacent par d’autres arbustes y ressemblant comme le pin. Dans tous les cas, la fête est de mise sans, bien sûr, oublier les cadeaux, le Père Noël et les sucreries.

Les tendances déco pour Noël

La tradition veut que la décoration se compose en grande partie de rouge, de vert et d’un peu de blanc seulement. Si vous êtes rattaché à la tradition et que Noël vous inspire nostalgie, c’est la déco idéale à adopter. Elle peut inclure un sapin vert décoré de boules rouge et/ou blanc, des confiseries rouge et blanc, des suspensions d’animaux relatifs à l’hiver comme l’ours polaire, le pingouin, l’élan, …, des petites figurines du Père Noël que l’on peut accrocher au sapin ou installer ailleurs. En matière de figurine pour le Père Noël, vous trouverez une grande variété allant des petits modèles en porte-clé aux modèles gonflables géants qu’il vaut mieux fixer sur un pan de mur ou dans le jardin.

Et si on souhaite s’écarter un peu de la tradition, on optera pour une déco :

  • Blanc : sapin blanc avec guirlandes multicolores ou sapin vert avec des boules exclusivement blanc. Le reste de la maison peut suivre ce style jusque sur la table du réveillon
  • Doré : de plus en plus de foyers optent pour une déco tout de doré vêtu pour Noël. Non seulement, cette couleur étincelle, mais elle apporte aussi raffinement et un air de fête. Vous pouvez bien sûr éviter le total look gold en choisissant, ici et là, des boules de Noël colorées avec des inscriptions dorées. Pour ceux qui veulent se démarquer par ce style, sachez qu’il se marie bien avec un décor nature
  • Vert : ici, la tendance veut qu’on choisisse un sapin vert ou blanc orné de guirlandes multicolores. Vous pourrez également disposer à travers la maison d’autres boules vertes afin de bien souligner le thème adopté

Quel style de décoration adopter pour Noël ?

Et si vous manquez d’inspiration, Ping déco vous donnera un coup de pouce quant au choix de la décoration et même des cadeaux.

Noël à travers le monde

A Noël, chaque pays a ses propres traditions pour le célébrer. En effet, tous ne se partage pas une dinde et une bûche de Noël pour le réveillon. Jetons un coup d’oeil à ce qui se passe un peu autour de nous …

L’Allemagne est le pays qui peut se vanter de proposer les meilleurs marchés de Noël. Ces derniers offrent des bons plans pour ses courses de fin d’année tout en donnant le ton sur les festivités qui vont se succéder. Les traditions de ce pays se démarquent également par la présence de plusieurs calendriers de l’Avent dans les foyers. En ce qui concerne les cadeaux, on en offre à tout le monde et en guise de Père Noël, les enfants s’adressent plutôt au Christkind, une petite fille que l’on retrouve dans les parades. Cela est surtout valable pour les villes du sud-est du pays. Enfin, concernant le repas, la bûche de Noël est remplacée par le stollen auprès des germaniques.

Au Portugal, les enfants adressent leurs lettres soit au Père Noël soit à l’Enfant Jésus selon les croyances de chaque foyer. Dans les deux cas, les cadeaux sont offerts la veille de Noël. Quand la maison dispose d’une cheminée, il est de coutume d’y allumer un tronc de châtaignier ou d’olivier. Les enfants pourront ensuite récupérer leurs cadeaux dans les chaussures alignées face à la cheminée. Dans les familles chrétiennes, on remarque souvent une petite crèche dans la décoration. Pour garder la magie de Noël, les parents ne mettent la figurine du petit Jésus qu’au dernier moment afin d’épater les enfants. Pour le repas, il se compose, le plus souvent de beaucoup de morue et d’un gâteau de fruits confits appelé Bolo Rei.

En Espagne, les cadeaux ne sont ouverts que le 6 janvier, date à laquelle les Rois Mages ont apporté leur présent au petit Jésus. Pendant la période de Noël, la famille se partage une sorte de nougat appelé touron. Du côté de la Catalogne, deux traditions sont jusqu’à aujourd’hui maintenues à savoir :

  • le Tio de Nadal : cela consiste à prendre une bûche, à le nourrir, à l’envelopper dans une couverture et ce, dès le 8 décembre. Quand vient le 25 décembre, on la frappe pour qu’elle laisse échapper les cadeaux
  • le Caganer : il s’agit d’un santon qui fait ses besoins dans un coin de la crèche

Au Royaume-Uni, les habitants ont l’habitude de s’envoyer des cartes de voeux pour Noël. Les cartes sont distribuées dès le début du mois de décembre et à chaque fois qu’on en reçoit une, il faut l’accrocher quelque part dans la maison. Elle ne sera décrochée qu’au mois de janvier. A part cette tradition, on peut également citer celle des crackers de Noël. Il s’agit d’un gros bonbon enveloppé dans un papier brillant. Celui-ci cache des petits cadeaux et une couronne. Pour libérer son contenu, on le «craque» durant le repas. Enfin, pour ceux qui se demandent d’où vient le sapin traditionnel de Noël, sachez que cette tradition est née au Royaume-Uni. C’est le prince-consort Albert qui en a eu l’idée.

En Grèce, il est de coutume d’orner sa maison d’un bateau à Noël. Ce décor remplace le sapin traditionnel puisque le bateau est l’emblème national du pays. Dans les îles, les garçons doivent porter un bateau dans la rue tout en entonnant des chants de Noël. A la date du 24 décembre, les Grecs se rendent à la messe puis dégustent des fruits secs à leur retour. Pendant les 12 jours de Noël qui s’étalent jusqu’au 6 janvier, jour de l’Epiphanie, on suspend du basilic et on allume un feu pour chasser les mauvais esprits. Enfin, en ce qui concerne les cadeaux, ils sont distribués le 1er janvier par Saint Basile.

En Pologne, les fêtes débutent lorsque les enfants voient la première étoile dans le ciel. Au menu, on sert un pain appelé oplatek à tout le monde et même aux animaux que l’on considère comprendre le langage humain à partir de minuit. On se partage ensuite un dîner composé de 12 plats, mais exclusivement sans viande. Le nombre des plats se réfère à celui des apôtres. Pour ce qui est des cadeaux, ils sont distribués soit par le Père Noël soit par d’autres personnages traditionnels.

En Estonie, Noël coïncide avec une fête célébrée à l’occasion du solstice d’hiver. Les fêtes commencent autour du 23 décembre et le pays a déjà ses traditions. Parmi elles, il y a la déclaration de la trêve de Noël faite par le président le 24 décembre. Les habitants laissent ensuite leur repas sur la table et un feu dans la cheminée et ce, jusqu’au petit matin afin de chasser les mauvais esprits. Quand vient le soir du 25 décembre, la famille se retrouve autour d’un repas composé de porc, de la choucroute, du pain d’épice et de la bière.

Chez les Italiens, Noël commence le 8 décembre et se termine à l’Epiphanie, le jour qui suit la distribution des cadeaux par la Befana (sorcière). De nombreux foyers dressent encore une crèche dans leur décoration. Cette période est aussi celle de la Novena. Il s’agit d’une tradition durant laquelle les enfants font du porte-à-porte pour cahnter et récolter des bonbons. La Novena dure exactement pendant les neuf jours avant Noël. Au menu du dîner du réveillon, on déguste du poisson puis au dîner du 25 décembre, on termine par une part de Panettone.

Au Japon, le réveillon de Noël se célèbre en couple et les habitants mangent, traditionnellement du poulet frit. C’est le fast food KFC qui a intégré cette tradition en 1974 grâce à une publicité qui a cartonné à l’époque. La majorité des couples vont au restaurant pour cet événement. Dans certaines familles, les repas sont plus raffinés et cela s’accompagne de la distribution de cadeaux.

Au Canada, les familles s’envoient des cartes de Noël et les enfants écrivent une lettre au Père Noël pour lui demander des cadeaux. Les enfants canadiens grandissent souvent dans la croyance que le Père Noël vient du Canada et c’est pour cela qu’ils adressent leurs lettres au pôle Nord canadien. A part cela, une grande parade de Noël est organisée chaque année à Montréal. Dans chaque foyer, un verre de lait et des biscuits sont déposés près du sapin pour le Père Noël. Les enfants ouvrent enfin leurs cadeaux durant le réveillon.

Aux Etats-Unis, Noël et Thanksgiving sont célébrés sur la même période. Les habitants décorent alors leurs maisons, de l’intérieur et de l’extérieur puis s’envoient des cartes de Noël. A l’occasion de la fête de la nativité, les Américains dissimulent dans leur sapin, une décoration en forme de cornichon. Celle-ci est porteuse de chance à celui ou celle qui la trouvera. Au menu, ils dégustent le Egg Nog qui se compose d’oeuf, de rhum, de canelle et de muscade.

La Finlande, quant à elle, est connue pour abriter la maison du Père Noël qui se trouverait à Rovaniemi. Les habitants n’achètent leur sapin que le 23 ou le 24 décembre. Au repas, ils dégustent du saumon, du porc, des légumes, du riz au lait qui cache une amande porteuse de chance à celui qui la trouve.

En Russie, Noël ne se célèbre pas le 25 décembre, mais 7 janvier. Cette fête se traduit par un repas dont le plat principal est le kutya. Les enfants ont tout de même droit à leurs cadeaux, lesquels sont distribués dans la nuit du 31 décembre. C’est le Père Givre et Babouchka qui ont le rôle de leur distribution.

Related Posts

No Comments

Leave a Reply