Tuesday, August 20, 2019
Cinéma

Good Boys : une comédie rafraichissante bientôt sur vos écrans !

« Good Boys », une comédie rafraichissante bientôt sur vos écrans !
(Last Updated On: 6 août 2019)

L’été est la période idéale pour prendre du bon temps. Détente en famille ou entre amis, la période estivale permet de se reposer à la plage, à la campagne, ou à la montagne. Toutefois, ce ne sont pas les seules activités que vous pourrez réaliser. Aller au cinéma est également une très bonne idée, surtout en période de canicule où vous pourrez profiter de la fraicheur des salles obscures !

Le 21 août 2019 sortira en France le film « Good Boys », une comédie américaine réalisée par Gene Stupnitsky, avec comme acteurs principaux des enfants : Jacob Tremblay (dans le rôle de « Max »), Keith L. Williams (dans le rôle de « Lucas »), Brandy Noon (dans le rôle de « Thor ») ou encore Molly Gordon (dans le rôle de « Hannah »). Gene Stupnitsky a également écrit le scénario du film, en compagnie de Lee Eisenberg. Quant à la bande son, elle est l’œuvre de Lyle Workman.

Nous allons maintenant tout vous dire sur « Good Boys », un film qui connaitra certainement un grand succès !

Présentation du film « Good Boys »


Le film traite d’un groupe de jeunes garçons âgés de 12 ans entrant dans l’âge de l’adolescence. Leurs bêtises ainsi que leurs répliques verbales vous feront rire tout au long des 90 minutes que dure le film.

Good Boys est donc centré sur un groupe de trois amis qui sont invités à leur première soirée pour embrasser des jeunes filles, peu après leur entrée en sixième. Le problème est qu’ils ne savent pas comment s’y prendre, étant donné qu’ils ne l’ont jamais fait auparavant ! Max (Jacob Tremblay), Thor (Brady Noon) et Lucas (Keith L. Williams) se lancent donc dans une quête pour apprendre à s’embrasser avant la fête.

Alors, ils décident d’essayer d’espionner leurs voisins adolescents et tentent de les surprendre alors qu’ils s’embrassent. Mais naturellement, les choses ne se passent pas comme prévu et les événements tournent très mal ! Notamment, les trois jeunes décident d’utiliser le drone du père de Max, mais le drone se retrouve détruit. Il faut donc à tout prix remplacer le drone avant le retour du père de Max. Tout en essayant de redresser la situation, les trois jeunes adolescents se retrouvent dans une quête qui les mène à toutes sortes de situations insensées, comme tirer avec des pistolets de paintball contre des camarades de fraternité, entrer en contact avec la drogue sans le vouloir et se mettre du mauvais côté de la loi.

Un film sur l’adolescence

Le travail du réalisateur Gene Stupnitsky

Il n’est pas toujours facile de réaliser un film dont la thématique a pour trait les adolescents, surtout en 2019 où la société évolue à grande vitesse. A tel point que l’on se demande si un film sur les adolescents ne devrait pas être réalisé par un adolescent ! Si « Good Boys » est un film aussi bien maitrisé, le mérite en revient tout d’abord au réalisateur Gene Stupnitsky, dont il s’agit du premier long métrage en tant que réalisateur. Auparavant, Stupnitsky avait écrit les épisodes de « The Office » et de « Bad Teacher ».

Une photographie des difficultés de l’adolescence

Ce film se réjouit de sa nature inappropriée en incitant ces jeunes garçons à faire des actions sales et mauvaises, souvent même sans s’en rendre compte. Mais c’est tellement honnête sous la surface, et c’est pourquoi cela fonctionne ! Il y a tellement de choses à propos du public qui participe à la blague lorsque ces garçons ne le sont pas. Pourquoi sauraient-ils à quoi servent les jouets sexuels ? Pourquoi ne pas les utiliser comme des armes contre quelqu’un qui pourrait être un prétexte auquel ils essaient de vendre quelque chose afin de se sortir du pétrin ? « Good Boys » présente un équilibre fantastique entre une rigolade profonde pendant toute la durée de son exécution, sans aucune baisse, tout en offrant un regard délicieusement vrai à ce point de sa vie.

Découvrez aussi :

Le jeu des acteurs

Qui dit film sur l’adolescence dit la mise en avant de jeunes acteurs. Et ce ne sont pas un, deux, mais trois adolescents qui sont en vedette dans « Good Boys ». Le plus connu d’entre eux est certainement Jacob Tremblay. Celui-ci est promis à un avenir cinématographique rayonnant : à seulement 13 ans, Jacob Tremblay a déjà crevé l’écran dans les films « Room » en 2015 (avec Brie Larson qui a interprété cette année Captain Larvel), « Wonder » en 2017 (avec Julia Roberts et Owen Wilson) et « Ma vie avec John F. Donovan » en 2019 où il vola la vedette aux célèbres Kit Harrington et Nathalie Portman.

Jacob Tremblay (« Max »), Keith L. Williams (« Lucas ») et Brandy Noon sont là pour conquérir tout le monde. Il y a quelque chose de totalement magnétique chez ces jeunes acteurs qui entraine une affection toute particulière du public pour ces trois enfants. Ils sont hilarants, sincères, charmants et ont tous leur propre qualité de star. Ensemble, ils sont le moteur qui conduit ce film à la grandeur. Cette prémisse allait toujours vivre ou mourir par les enfants en son centre et les cinéastes ont cloué cet élément avec une précision incroyable.

Bilan

A la vision de « Good Boys », nous pouvons assurément dire que ce film est une belle réussite, et quiconque ira le voir passera un moment des plus agréables, aussi bien les enfants que les parents. Sous l’apparence d’une comédie, le film traite en réalité du sujet bien réel des difficultés de vie durant l’adolescence. C’est pourquoi une grande majorité des adolescents se reconnaîtra dans le film, ainsi que les parents qui élèvent leurs enfants au quotidien !

Pour résumer, allez voir « Good Boys », une comédie hilarante interprétée par de jeunes acteurs excellents et très prometteurs. Ce serait vraiment dommage de passer à côté de ce film !

Related Posts

No Comments

Leave a Reply