Vacances en Bourgogne : les musées à ne pas rater

musée bourgogne

La région historique du centre-est de la France est réputée pour ses vins et aussi pour sa gastronomie. Si on s’y penche plus, c’est d’ici que viennent le Chardonnay, le Pinot Noir et le Beaujolais ainsi que les escargots de Bourgogne, le bœuf bourguignon et la potée bourguignonne. Cette région bourguignonne a aussi un riche passé médiéval et elle était à l’époque l’une des plus puissantes de France. On peut d’ailleurs remonter à cette ère en visitant les musées qui sont éparpillés un peu partout dans la région. Dans ce dossier, nous allons vous présenter quelques-uns que vous ne devez pas rater pendant vos vacances.

Le musée des Beaux-arts de Dijon à Dijon

Le musée des Beaux-arts de Dijon à Dijon
Salle des tombeaux : Le musée des Beaux-arts de Dijon à Dijon

 

 

Si vous passez à Dijon, il serait dommage de rater le musée des Beaux-Arts de Dijon, car c’est un des plus anciens musées de la France en se référant à ses origines. Il se trouve dans un ancien palais ducal au cœur de la ville qui était autrefois la résidence du roi. Ce musée des Beaux-Arts a été rénové et agrandi en 2006 puis en 2019. On compte ici 1500 œuvres réparties sur une cinquantaine de salles. On y retrouve des chefs-d’œuvre datant de la fin du Moyen Age, de l’époque de la création artistique régionale et aussi quelques chefs-d’œuvre venant des quatre coins du monde.

 

Lire aussi – Les musées et les monuments les plus visités en France

 

Le musée du blé et du pain à Verdun-sur-le-Doubs

Le musée du blé et du pain à Verdun-sur-le-Doubs
Le musée du blé et du pain à Verdun-sur-le-Doubs

Pour le Groupe d’Etudes Historiques du Verdunois, créateur de ce musée, il était évident que Verdun-sur-le-Doubs était le site idéal pour la réalisation de leur projet. Appartenant au département de Saône-et-Loire, cette commune se trouve au cœur d’une plaine céréalière de 600 km². Le musée du blé et du pain a donc trouvé résidence en 2002 dans une belle demeure du XVIIIème siècle s’étalant sur deux étages. Pendant votre visite, vous allez en savoir plus sur l’histoire du blé, notamment le fait qu’il soit aussi ancré dans l’histoire de Verdun-sur-le-Doubs et du blé. Les gourmands peuvent avoir l’eau à la bouche dès le passage au rez-de-chaussée, car on y présente une collection de pains régionaux et de pains de légende.

La maison régionale des arts de table à Arnay-le-Duc

La maison régionale des arts de table à Arnay-le-Duc
La maison régionale des arts de table à Arnay-le-Duc

Arnay-le-Duc se trouve à un peu plus d’une cinquantaine de kilomètres de Dijon, faites-y un détour pour visiter la maison régionale des arts de table. Il s’agit du premier musée français dédié totalement à la table, à notre alimentation, aux plats les plus classiques de tous les jours et aux plats qu’on a sur nos tables pendant les jours de fête. La maison régionale des arts de table trouve sa place dans les anciens hospices de Saint-Pierre. Cette visite promet une découverte et une redécouverte allant sur la gastronomie, les arts de table et la gourmandise. Vous ne manquerez pas non plus l’ancienne cuisine où on a une collection d’étains et de faïences. Parmi ceux-ci, vous allez distinguer les deux plats Bernard Palissy.

Lire également – Les musées à ne pas manquer en Corse

Le musée départemental de Compagnonnage à Romanèche-Thorins

Le musée départemental de Compagnonnage à Romanèche-Thorins

Pendant ces vacances en Bourgogne, si vous déposez vos valises à Saône-et-Loire, intégrez dans le planning de votre séjour la visite du village de Romanèche-Thorins au cœur du Beaujolais. C’est ici que se trouve le musée départemental de Compagnonnage, un incontournable pour les passionnés de la charpenterie. Le musée, lui, a été créé en 1928, mais son histoire remonte à 1871 avec la création de l’école professionnelle pratique de stéréotomie appliquée à la construction par Pierre-François Guillon. Au décès de ce compagnon charpentier, son fils lègue au département les épures et les maquettes des élèves, les œuvres de son père ainsi que les documents et les objets relatifs à la vie de compagnon et à l’histoire de l’école. C’est de là que le musée s’est créé et a accueilli diverses collections liées à la charpenterie, la menuiserie et la taille de la pierre. En savoir plus sur ce site.

Le musée de la vie bourguignonne à Dijon

Le musée de la vie bourguignonne à Dijon

Si vous vous renseignez auprès des dijonnais, ils vous indiqueront que la musée de la vie bourguignonne se trouve dans le monastère des Bernardines. Le fait qu’il se trouve dans un monastère ne doit pas vous freiner, car ce lieu a beaucoup plus à vous raconter que ce que vous le pensez sur les traditions et de l’histoire régionale. A votre entrée au rez-de-chaussée, vous allez découvrir des objets du quotidien de l’époque de la fin du XIXème siècle. Le premier étage est dédié au quotidien de l’époque entre le XVIIIème siècle et la seconde guerre mondiale. On a plus des objets relatifs aux commerces de cette ère et il y a même une pièce consacrée aux personnages qui viennent de la région comme Gustave Eiffel. Avec un peu de chances, vous pourrez participer aux ateliers créatifs et artistiques pendant votre passage au musée de la vie bourguignonne.

A découvrir :

Le musée du Vin de Bourgogne à Beaune

Le musée du Vin de Bourgogne à Beaune

Bourgogne se distingue par sa richesse viticole et pendant votre passage à Beaune, vous ne devez pas rater le Musée du Vin de Bourgogne qui est localisé dans l’hôtel des ducs de Bourgogne. Sur place, vous allez en apprendre plus sur l’histoire de la culture de la vigne, le processus de conception du vin, mais aussi sur le peuple qui s’active dans ces terroirs bourguignons. On y trouve aussi des collections ethnographiques, artistiques et des objets de la vie quotidienne qu’utilisent les vignerons. Pendant cette visite, vos papilles pourront également participer à la découverte grâce à des dégustations. En savoir plus sur ce site.

Le musée du costume à Château-chinon

Le musée du costume à Château-chinon

C’est en 1992 que le musée du Costume a été créé dans la municipalité de Château-Chinon. Il est plus connu sous l’appellation de musée du costume et des arts et traditions populaires du Morvan. Vous avez compris par son appellation que vous allez découvrir des costumes, mais plus précisément l’évolution de la mode française sur l’époque entre la fin du XVIIIème siècle et le milieu du XXème siècle. Vous allez voir entre autres un costume d’Arlequin, une robe à panier du XVIIIème siècle, une robe courte des années folles et une robe à tournure de la Troisième République.

 

Découvrez aussi

Leave a Comment