Friday, November 22, 2019
Les artistes

Qui est Françoise Hardy ?

Françoise Hardy
(Last Updated On: 28 août 2019)

A une certaine époque, qui n’a pas chanté « Tous les garçons et les filles » ? Et même aujourd’hui, c’est encore une chanson qu’on entend de temps en temps. A travers ce tube, Françoise Hardy exprime les sentiments d’une adolescente qui n’a pas encore connu l’amour. Ce n’est pas l’unique chanson qui a fait la réputation de cette chanteuse, mais les autres aussi, restent dans un catalogue mélancolique.

Françoise Hardy, une petite fille élevée par sa mère

C’est le 17 janvier 1944 que cette chanteuse naît à Paris. Elle passe son enfance auprès de sa mère et de sa sœur cadette dans la capitale. Son père étant marié à une autre femme n’est pas très présent, voire très absent. Il ne reconnaît même Françoise Hardy que très tardivement.

Le travail de sa mère oblige la jeune fille à être souvent chez sa grand-mère maternelle et là, ce n’est pas la plus tendre enfance. Elle se réfugie alors dans la lecture et dans les chansons diffusées à la radio. C’est plus dans la musique qu’elle se penche. Lorsqu’elle réussit son bac en 1960, elle reçoit une guitare de sa mère. C’est là que commence à composer de petits morceaux. A travers ces quelques lignes qu’elle écrit, on transcrit ses états d’âme et son rêve de travailler dans le milieu musical.

Découvrez d’autres artistes :

Ses débuts dans la musique

Françoise Hardy

Pendant sa première année d’études supérieures, Françoise Hardy qui à l’époque n’était même pas une artiste, auditionne avec d’autres jeunes chanteurs, auprès d’une maison de disques. Elle décroche un rendez-vous et passe un essai. Ce premier pas dans le monde musical est un échec, mais la jeune femme ne baisse pas les bras. Elle s’inscrit alors au Petit Conservatoire de la chanson de Mireille Hartuch.

Françoise Hardy évolue pendant deux ans dans ce conservatoire. Elle se présente aux auditions organisées par les disques Vogue. A l’époque, elle tente seulement sa chance, car vu les artistes de ce label, elle n’a pas beaucoup de chance. Cependant, les responsables sont particulièrement attirés par son style mélancolique. A ce moment, elle ne signe pas encore de contrat, mais elle obtient des cours de solfège. Quelques mois plus tard, le directeur artistique de Vogue lui fait signer les documents administratifs officialisant son entrée dans le label.

« Tous les garçons et les filles », le tube « incontournable » des années 60

En collaboration avec Vogue, c’est « La fille avec toi » sa première chanson diffusée à la RTF dans une émission. Elle termine l’enregistrement de son premier 45 tours en avril 1962. Sur ce disque, on trouve l’adaptation française d’une chanson américaine et d’autres tubes comme « Tous les garçons et les filles » qui font décoller sa carrière.  Cette production musicale est vendue en 2000 exemplaires en trois mois seulement.

C’est un dimanche, notamment le 28 octobre 1962, que le public français fait vraiment la connaissance de cette jeune artiste. Ce jour, de nombreux téléspectateurs attendent les résultats d’un référendum et dans l’un des intermèdes musicaux, on a diffusé « Tous les garçons et les filles ». Le lendemain, le tube passe à la radio et les juke-boxes. A la fin de l’année, le 45 tours enregistre une vente de 500 000 exemplaires.

Un succès à l’international et des collaborations sur tous les fronts

Françoise Hardy

Dès 1965, Françoise Hardy s’attaque à des tournées sur le territoire français. Sa popularité dépasse la France et on parle d’elle en Espagne, au Pays-Bas, au Danemark, au Canada, au Japon et même aux Etats-Unis. Le magazine Vogue lui consacre même un reportage de 14 pages. La jeune chanteuse est aussi sollicitée par de grands couturiers comme Yves Saint Laurent et André Courrèges pour être leur ambassadrice de mode. Paco Rabanne lui fait même porter la « mini-robe la plus chère du monde » qui est ornée d’or et de diamants le 15 mai 1968. Il y a eu aussi une certaine époque où Hardy était dans des films.

Le déclin de sa carrière

Françoise Hardy

Françoise Hardy met tout de même fin à sa carrière en 1988. Elle fait un grand retour en 1994. En 2012, pour fêter ses cinquante ans de carrière, elle sort un album et un roman. En 2004, elle apprend qu’elle est atteinte du lymphome, mais elle le cache jusqu’à ce que les symptômes s’aggravent en 2014. Elle ne se sent même plus apte à entrer en studio. Un nouveau livre sort en 2016 où elle raconte son combat contre sa maladie. Entre les lignes, elle insère tout de même des réflexions sur l’amour, la médecine quantique et sur la spiritualité.

C’est en juin 2019 que Françoise Hardy laisse entendre qu’elle abandonne complètement sa carrière musicale à cause d’un nouveau cancer. Elle explique lors d’une interview à RTL que le traitement de cette maladie l’a conduit à la surdité à une oreille.

La vie familiale de cette grande artiste

D’origine française,  cette grande artiste est née sous le nom Françoise Madeleine Hardy. Elle passe les premières années de sa vie dans le 9ème arrondissement et elle reste dans la capitale pour les années suivantes. Elle fait ses études supérieures  à Sorbonne dans un établissement public.

C’est en 1967 que Françoise Hardy et Jacques Dutronc se décident de mettre en couple. Les longues séparations et les nombreuses aventures qu’a son compagnon l’affectaient et elle les évoquait dans ses chansons. Cependant, ceux-ci ne les séparent pas et ils donnent même naissance à leur fils nommé Thomas Dutronc le 16 juin 1973. C’est seulement le 30 mars 1981 qu’ils se marient à Monticello en Haute-Corse. Ce couple ne dure pas éternellement et ils se séparent en 1991, mais ils restent en contact.

Related Posts

No Comments

Leave a Reply