Monday, October 23, 2017
Des auteurs

La vie d’André Malraux

Andre Malraux

Georges André Malraux est né dans le 18e arrondissement de Paris, le 3 novembre 1901 et mort à Créteil, le 23 novembre 1976. C’est un écrivain, un intellectuel, un aventurier et un homme politique français.

Origine et famille

André Malraux est issu d’une famille dunkerquoise. Il est le fils de Fernand Georges Malraux et de Berthe Félicie Lamy. Le couple eut un autre fils, mort à seulement trois mois. Ses parents se séparent en 1905 puis son père se remarie et eut d’autres enfants, Roland et Claude Malraux.

Après la séparation de ses parents, André grandit auprès de sa mère, de grand-mère et de sa tante. Ils vécurent au n°16 rue de la Gare à Bondy. André y a passé une enfance heureuse malgré la maladie de Gilles de la Tourette (tics) dont il souffre depuis l’enfance et qu’il a d’ailleurs gardé toute sa vie.

André Malraux

Andre Malraux la vie de Malraux

Ses études

André Malraux a été admis, en 1915, à l’école supérieure de la rue Turbigo, actuelle lycée Turgot. Il passe ensuite au lycée Condorcet à Paris en 1918, mais a échoué au baccalauréat auquel il finit par renoncer. En parallèle, il n’a toutefois jamais cessé de côtoyer le monde de la littérature en fréquentant assidûment les salles de théâtre, les bouquinistes, les salles de cinéma, … Il avait déjà, en ce temps-là, une profonde admiration pour Michel-Ange, Victor Hugo et Michelet.

En 1919, il travaille pour René-Louis Doyon qui était libraire-éditeur. Il y fait la connaissance de Max Jacob, sujet de son premier article.

Il a ensuite suivi diverses formations pour mieux connaître les œuvres d’art anciennes et modernes. Il a également suivi des cours au musée Guimet ainsi qu’à l’Ecole du Louvre.

Quand, en 1920, René-Louis Doyon ouvre sa revue La Connaissance, il invite Malraux à écrire dans ses colonnes. Ce dernier commence par y publier des petits essais de théorie littéraire, des proses ainsi que des comptes rendus critiques. C’est grâce à lui que le genre farfelu est revenu au devant des scènes.

Il a ensuite collaboré avec d’autres revues et les œuvres se sont multipliées rapidement faisant de lui un écrivain respecté et beaucoup lu. A partir des années 1930, il multiplie les romans.

A partir de 1945, il s’intéresse de plus en plus à la politique et devient, en 1958, ministre de l’Information, puis de 1959 à 1962, premier ministre d’Etat chargé des affaires culturelles. Durant l’ère Pompidou, il est nommé ministre de la Culture.

Vie privée

Il a épousé Clara Goldschmidt le 21 octobre 1921 puis divorce d’elle le 9 juillet 1947. Un an plus tard, il se remarie avec Marie-Madeleine Lioux.

 

Related Posts

No Comments

Leave a Reply